mardi, juillet 11, 2006

D'un week-end...

samedi soir sur la terre

samedi soir soir sur la terre ...

...qui pour moi, a vraiment débuté à l’arrière d’un magasin d’électro ménager, rendez-vous smsé un peu plus tôt : ‘14h30 magasin electro ménager bord de meuse dinant. Biz’.
Ce week-end là, la fille a décidé de fêter le père, ce père qu’elle aime tant, même parfois… jusqu’à le maudire!

Samedi 14h30, ou un peu plus tard, le temps que Cachou rejoigne sa fille, mes petits hommes et moi, petit convoi jusqu’au gîte, Caro comme copilote est peut-être aussi perplexe que moi… mais que va-t-on découvrir en bout du chemin sans fin, sans horizon, sans vrai détour de virage, plus haut, plus haut…… un peu du paradis - et ce n’est pas un gros-grand mot - : du silence, de l’horizon, du vert, de la vieille pierre précieusement restaurée, du simple luxe, de la haie et barrière de jardin, du jardin fleuri, du potager coloré, de la piscine à l’écart, du chien doux… ! Etonnant lieu-décor pour dans moins de vingt quatre heures, accueillir la fête à Jean-Pol !

Samedi plus tard, disons vers 15h30, mon mono volume file vers Ciney, objectif-un… la grande surface pour la boisson, l’apéro, un peu du bien-manger… du dimanche ! Objectif-deux… nourrir la petite équipe au barbecue du samedi soir ! Michèle et ses deux petits hommes nous rejoint dans la grande surface ! Vincent et ses jumeaux-elles bien plus tard, au gîte!

Le grand pari de Caro est en passe de réussir, rassembler ses amis, ceux de son papa et laisser germer la convivialité, laisser monter la bonne humeur… la sauce prend quasi-instantanément, aussi bien chez nos petits que pour les grands… Et c’est ainsi qu’une belle humeur s’installa sur les dessus d’Yvoir, qu’un doux parfum de ‘tout-va-bien-se-passer’ se diffusa lentement pour en imprégner totalement la journée du dimanche…



repas

un bout de la petite bande du samedi soir

La grande inconnue, la météo ne se décidera vraiment pas à nous jouer de vilain tour… Et je ne dirais rien de l’angoisse de Cachou sur le ‘comment sortir Jean-Pol de chez lui, il n’est vraiment pas en forme’… Caro a trouvé la solution : Vincent s’en chargera ;-)




salut pj

Vincent s'en charge... allo Jean-Pol!

1 commentaire:

julie70 a dit…

il faut voir absolument les images de ce long weekend, les unes les plus fantastiques que les autres, si possible, d'abord en diaporama, puis, revenir un à un, un enchantement!